Voici le guide ultime pour réaliser une raclette parfaite

réaliser raclette

Le froid est installé et les plats d’hiver sont à l’honneur. Des plats qui réchauffent le corps et les cœurs. Parmi les plats préférés des français en hiver arrive la raclette en première position, plat convivial par excellence symbole de partage, de retrouvailles, de chaleur en famille ou entre amis.

La raclette est un plat qui permet à la maitresse de maison de rester avec ses invités, assise à table et de profiter de la raclette party. C’est aussi un plat qui peut se décider en dernière minute et qui ne nécessite que très peu de préparation. Enfin, chacun mange à son rythme et selon ses gouts et son appétit.

Désireux d’offrir une raclette réussie à vos proches ? Suivez le guide !

Les ingrédients indispensables pour une raclette réussie

Un assortiment de fromages de premier choix

Qui dit raclette, dit fromage ! Vendu tranché ou en bloc, le choix du fromage doit être fait avec grand soin. C’est l’aliment phare de la raclette party.

On aime à dire que le fromage se doit d’être fruité, doté d’une mâche généreuse et d’une longueur en bouche.

Les amateurs de raclettes traditionnels opteront le plus souvent pour du fromage à raclette de Savoie ou du Valais, fromage suisse, tandis que d’autres qui aiment la diversité oseront avec succès tout autre fromage goûteux tels que le reblochon, le chèvre, le camembert, le Bleu de Gex, le Mont d’Or, le Morbier ou le Munster.

Pour ceux qui optent pour un fromage à raclette, diversifiez les variétés pour satisfaire tous les palais en proposant à vos convives du fromage à raclette au poivre, à la moutarde et fumé.

Il est d’usage de prévoir environ 200 g de fromage en moyenne par personne sachant que les plus gourmands prendront la part des personnes plus raisonnables. Les quantités s’équilibreront d’elles-mêmes.

Placez chaque fromage tranché dans un plat différent en l’identifiant si vous en avez le temps. Cela permettra de pouvoir répondre à la question de vos convives quant à la typicité de chaque fromage.

Astuce minceur : vous avez parmi vos invités une ou deux personnes qui tiennent à leur ligne mais qui n’ont pas envie de faire l’impasse sur une bonne raclette. Offrez-leur du fromage breton Merzer ou de la cancoillotte ; Ces deux fromages sont peu caloriques et peuvent se faire fondre aussi. Vos convives à la diète apprécieront cette délicate attention à leur égard.

De la charcuterie et les viandes séchées

Toutes les charcuteries conviennent pour la raclette. Le jambon blanc sans couenne, le jambon cru (jambon de Bayonne, jambon Serrano, jambon de Parme), la rosette, la coppa, le chorizo parmi les plus connus mais la liste est loin d’être exhaustive.

Les viandes séchées ont aussi leur place lors d’une soirée raclette. Pour rester dans la plus pure tradition montagnarde, la viande des Grisons (viande de bœuf séchée assaisonnée et tranchée finement) s’impose, mais parfois elle est délaissée pour d’autres viandes séchées aux viandes de gibier.

Les quantités recommandées de charcuterie et viandes séchées toutes confondues sont de l’ordre de 150 à 200g par personne.

Astuce minceur : pour vos amis désireux de se faire plaisir mais de gérer leur quota de calories, proposez leur la viande des Grisons. Ils pourront se faire plaisir sans trop culpabiliser.

Des pommes de terre à chair ferme

Pour une raclette, choisir une variété de pommes de terre à chair ferme, de manière qu’elles résistent bien à la cuisson et qu’elles ne se désintègrent pas.

Si vous êtes novices en termes de variétés de pommes de terre, ne vous inquiétez pas, il suffit de choisir un filet portant la mention « cuisson vapeur », « spécial salade » ou « à poêler ». Ne prenez pas de pommes de terre à purée ou à frites dont la chair est farineuse et fondante.

Prévoir 2 à 4 pommes de terre par personne suivant leur taille. Elles seront préalablement cuites à la vapeur ou à l’anglaise (eau bouillante) ou encore au four.

Si vous choisissez la cuisson au four, pensez à bien brosser vos pommes de terre et de les cuire avec la peau.

Sur table, pour maintenir les pommes de terre au chaud, il est d’usage de placer un fait-tout rempli d’eau bouillante et de disposer dessus un saladier contenant les pommes de terre.

Les légumes

La raclette classique Suisse ou Savoyarde ne prévoit pas de légumes, mais osez diversifier et moderniser le plat en apportant une touche de vert à votre raclette.

Les femmes adoreront l’idée de faire réchauffer ou de croquer des légumes tels que les champignons, les carottes, les poivrons, les brocolis, les choux fleurs, les courgettes, les oignons, etc… Bien sûr faites blanchir les légumes les plus durs et émincez les plus tendres. Présentez les dans des petits ramequins. Au-delà de ravir les papilles de vos convives, cela apportera une touche de couleur sur votre table.

N’oubliez pas les légumes marinés et les cornichons ! Les deux se marient à merveille avec la charcuterie.

Le fait de proposer des légumes a aussi un effet rassasiant. C’est ainsi que certaines personnes qui essaient de gérer leur quota de calories aiment à démarrer leur repas par une bonne salade verte, afin de se caler l’estomac comme on dit familièrement.

Les sauces

Certains de vos convives apprécient de rehausser le goût des viandes et des légumes grillées à l’aide de sauces savoureuses et relevées telles que la sauce Dijonnaise ou la sauce au chili.

Le choix des boissons

Vin blanc ou rouge, tout est permis. Nous vous conseillons de disposer sur table une bouteille de chaque de manière à satisfaire tous vos convives. Si vous optez pour un vin blanc, c’est un vin vif, fruité qu’il vous faut choisir. Le chardonnay, le riesling ou le sauvignon blanc conviennent tout particulièrement. Pour ce qui est du vin rouge, choisissez également un vin fruité et généreux en bouche. Les cépages gamay, pinot noir, merlot et cabernet sauvignon se marient parfaitement avec la charcuterie, les viandes et le fromage qui composent les aliments principaux de la raclette.

Nous conseillons de prévoir une demi bouteille de vin par convive. Prévoir autant de rouge que de blanc. Ce qui n’est pas consommé sera placé à la cave.

La raclette peut aussi être accompagnée de bière. En effet, l’alliance en bouche du fromage et de la bière donne un mariage heureux. La bière blonde gourmande accompagne parfaitement la raclette. La bière houblonnée est aussi très appréciée. Elle coupe la lourdeur du fromage et s’associe à merveille avec la charcuterie.

Enfin, comme la raclette est un plat lourd et peu digeste, disposez ça et là des bouteilles d’eau piquante. Elles seront grandement appréciées surtout en fin de repas.

La préparation de votre raclette party

La plupart préparent leur raclette à l’aide d’appareils à raclette vendus dans le commerce sous la forme de petites poêles individuelles à glisser sous un grill que les convives rempliront à leur guise et selon leur goût. Ils feront fondre leur fromage, griller leurs légumes et verseront à l’aide d’une spatule en bois individuelle le tout sur leurs pommes de terre encore chaudes. Chacun mange à son rythme et à sa faim.

Certaines maitresses de maison ont plaisir à réunir leurs convives autour d’un bon plat de raclette préparé au four. Elles disposent pommes de terre précuites, charcuteries et fromages à raclette dans un plat qu’elles glissent au four. C’est une façon différente de servir la raclette mais la cuisson au four donne un rendu exceptionnel sur le plan gustatif.

Conseils pratiques

Pour les raclettes réalisées sur appareil à raclette, prévoir bien sûr le nombre d’appareils suffisants selon le nombre d’invités. Prévoir d’ouvrir les rallonges de la table car la raclette est un plat convivial où charcuteries et viandes, pommes de terre, légumes auront tôt fait d’envahir l’espace sur la table. Enfin, penser aux rallonges électriques pour alimenter vos appareils à raclette.

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour une raclette party réussie. Cependant, on a envie de vous dire que partager un plat de raclette avec des gens que l’on aime est avant toute chose décider de partager un moment de convivialité. Peu importe la quantité et la diversité des aliments proposés, ce qui compte c’est bel et bien cette envie de se retrouver autour d’un bon plat et d’échanger sur ce qui nous rassemble et nous unit.