Les meilleures gazinières

gazinières

En France, les premiers immeubles raccordés au réseau du gaz de ville font leur apparition après la Première Guerre mondiale et deviennent rapidement de plus en plus nombreux. Personne n’a oublié la fameuse plaque émaillée qu’on voit encore sur certains immeubles anciens « Gaz à tous les étages », gage de modernité.

Le gaz permet de se chauffer grâce à l’installation du chauffage central et de cuisiner. La Société du Gaz de Paris qui possède douze magasins et expose au Salon des Arts ménagers organise un concours en 1934 pour la création d’une cuisinière à gaz. Le modèle retenu est appelé « La Gazinière » et présenté au fameux salon de 1935 où il obtient un certain succès.

L’usage de la gazinière, réservé à quelques privilégiés, se répand au cours des années 1960 lorsque le gaz naturel se développe et qu’on abandonne le gaz de houille, utilisé comme gaz de ville jusque dans les années 1950.

Mais les Français ne sont pas pionniers en la matière, d’autres pays nous ont précédés. Ainsi, le Nobel suédois de physique de 1912, Gustaf Dalén fonde la même année sa société AGA et travaille sur un poêle dont l’utilisation serait peu contraignante. La cuisinière AGA Cooker est née et suscite un grand intérêt en Angleterre où elle est présentée en 1929. Toute famille issue de la classe moyenne supérieure se doit d’en posséder une.

En Italie, la marque d’électroménager Smeg, spécialisée dans les modèles haut de gamme, crée la cuisinière « Élisabeth » en 1956, l’une des premières à posséder un allumage automatique, un programmateur de cuisson et un four avec thermocouple.

Depuis quelques années, le domaine de l’électroménager a fait de nombreux progrès, grâce aux nouvelles technologies et aux contraintes liées à l’environnement. Les appareils sont devenus performants et nos modes de consommation ayant évolué, ils se sont adaptés à nos besoins. On ne cuisine plus aujourd’hui comme il y a trente ou quarante ans parce que nous ne vivons plus comme nos parents.

Mais si nos habitudes ont changé, la cuisine demeure toujours l’âme du foyer, le lieu où on se retrouve, l’endroit où on prépare les repas. Et parce que les fabricants font preuve d’ingéniosité et d’imagination, choisir une gazinière aujourd’hui est plus complexe qu’auparavant. Les cinq modèles que nous avons sélectionnés vous faciliteront la tâche pour déterminer celui qui vous convient.

1. Beko CSG42000WN

Beko CSG42000WN

Fondée en Turquie en 1955, la marque Beko, commercialisée en France depuis 1988, connaît un beau succès. La gazinière en émail blanc que nous vous présentons est parfaite pour ceux et celles qui veulent un appareil simple à utiliser, facile à loger dans une petite cuisine, sans renoncer aux bons petits plats.

Malgré ses dimensions de 50 x 50 cm, elle comporte 4 feux gaz dont 2 Max Boost de 2 Kw, 1 éco de 1 Kw et 1 de 2,5 Kw, de quoi accueillir toutes vos casseroles, poêles, etc… quelles que soient leurs dimensions.

Les commandes des foyers et du four se font manuellement sur le devant de l’appareil grâce à des boutons pratiques qu’on a bien en main.

Le four d’une contenance de 56 L fonctionne au gaz et se nettoie d’un coup d’éponge grâce à ses parois émaillées. Il comporte un coffre de rangement et 2 vitres pour plus de sécurité. La contre-porte en verre plein est amovible pour un entretien optimisé, elle résiste aux chocs thermiques et aux températures élevées. Avec son plan d’appui qui supporte jusqu’à 22,5 kg, vous ne risquez pas de vous brûler en procédant à des manipulations hasardeuses.

La convection naturelle vous offre une cuisson naturelle qui ne dessèche pas les aliments et grâce à la grille et la lèchefrite fournies, vous pouvez cuire aussi bien de la viande que vous adonner à la pâtisserie.

En dépit de sa simplicité, cette gazinière est équipée d’un système de sécurité par thermocouple : si la flamme s’éteint pour une raison quelconque, l’arrivée de gaz est automatiquement coupée.

Elle bénéficie d’une garantie de 2 ans, pièces, main d’œuvre et déplacement et le fabricant assure la disponibilité des pièces durant 10 ans. Que demander de plus ?

2. Bosch Serie 6 HGD747355F

Bosch Serie 6 HGD747355F

Réputée pour sa qualité et sa robustesse, la marque allemande propose une cuisinière mixte finition inox de 60 x 60 cm, de classe énergétique A. Ses 4 foyers gaz dont les supports sont en fonte, comportent 1 brûleur rapide de 3 Kw, 2 brûleurs normaux de 1,7 Kw et 1 brûleur éco de 1 Kw.

La cuisinière, réglée en usine pour être raccordée au gaz de ville, est livrée avec un jeu d’injecteurs pour le butane et le propane.

Ses manettes de commandes la rendent simple à utiliser et son affichage électronique avec température et heure permet de savoir où en est la cuisson d’un simple coup d’œil.

La sécurité gaz est assurée par thermocouple, ainsi il n’y a aucun risque d’émanation dangereuse si la flamme s’éteint suite à un courant d’air ou un débordement.

Le four d’un volume intéressant de 66 L affiche 8 modes de cuisson parmi lesquels la convection naturelle, l’air pulsé 3D+, la chaleur de sole, le gril air pulsé, le gril grande surface, le gril petite surface, la position pizza ou encore la décongélation. Il dispose également du procédé de préchauffage booster qui permet un préchauffage du four 30 % plus rapide que dans un four classique sans augmenter la consommation d’énergie.

Le fabricant a pensé au gain de temps puisque le nettoyage s’effectue par catalyse en cours de cuisson et au rangement : un tiroir intégré à la base de l’appareil vous permet d’accéder facilement à vos ustensiles.

La sécurité enfant est assurée par une porte 3 vitres équipée du système soft close pour se refermer en douceur et en silence.

L’appareil est livré avec un cordon d’alimentation de 120 cm, une grille et une poêle universelle.

Ses plus : la rapidité de chauffe du four, son design, son tiroir de rangement et la garantie 2 ans pièces, main d’œuvre, déplacement.

3. Faure FCG612H1WA

Faure FCG612H1WA

De classe énergétique A++ cette gazinière blanche fermée par un couvercle de verre, simple à utiliser, en ravira plus d’un.

D’une dimension de 60 x 60 cm, sa plaque de cuisson est équipée de 4 foyers dont 1 rapide de 3 Kw 2 semi-rapides de 2 Kw et 1 auxiliaire de 1 Kw. L’allumage électronique des feux est pratique et la sécurité gaz en cas d’extinction de la flamme est garantie par le système de thermocouple.

Son four à gaz par convection naturelle d’une capacité de 55 L possède une fonction pizza, un gril électrique de 1650 W et une minuterie sonore qui vous indique le temps restant et la fin de la cuisson. Éclairé par une ampoule de 25 W, il offre une vision parfaite des aliments et, côté sécurité, sa porte tempérée évite les brûlures.

Ses parois émaillées facilitent son entretien et n’exigent pas un surplus d’énergie ; une éponge et de l’eau savonneuse suffisent.

Côté pratique le tiroir de rangement est un vrai plus qui simplifie la vie, sans oublier la grille, le plat multi-usages et le cordon de raccordement de 115 cm fournis avec la gazinière.

La marque Faure appartient au groupe suédois Électrolux dont tous les sites de production sont soumis à des tests rigoureux, gages de fiabilité pour le consommateur.

On aime sa garantie de 3 ans (pièces, main d’œuvre et déplacement) et les pièces détachées disponibles 10 ans.

4. Smeg SCB60MX9

Smeg SCB60MX9

Smeg est réputé pour son design délicieusement rétro et cette gazinière mixte de classe A n’échappe pas à la règle, malgré sa finition inox et ses lignes moins arrondies que sur les autres modèles de la marque italienne.

Ingénieuse, la table de cuisson de 60 x 60 cm fermée par un couvercle en verre, possède une cuvette anti-débordement et 4 foyers aux grilles et supports émaillés. Ses brûleurs se composent de 2 normaux de 1,75 Kw, 1 ltra-rapide de 3,50 Kw et 1 éco de 1 Kw pour vous assurer une cuisson optimale de vos différents aliments.

L’allumage électronique est intégré aux manettes, les injecteurs pour le gaz butane et le gaz propane sont fournis avec l’appareil et côté sécurité, là aussi le constructeur a installé le système de thermocouple.

Son four électrique éclairé au grand volume de 70 L possède de nombreux atouts, comme parois émaillées easy clean, 5 niveaux de cuisson, température réglable de 40°C à 260°C, porte tempérée 3 vitres, ventilation forcée de refroidissement et programmation électronique. En plus de ça, il possède 7 fonctions : cuisson traditionnelle, sole, gril moyen ventilé, cuisson délicate, gril fort, chaleur tournante et nettoyage vapeur qui décolle les résidus sans produit.

Il contient un coffre de rangement avec abattant, une grille et une lèchefrite mais le câble d’alimentation n’est pas fourni.

L’appareil bénéficie d’une garantie 2 ans sur les pièces et la main d’œuvre.

5. Sauter SCM1064W

Sauter SCM1064W

Dans cette gazinière blanche d’une dimension de 60 x 60 cm, Faure a intégré un four électrique dont les nombreuses fonctions satisferont les plus exigeants.

Sa classe énergétique A, classique pour ce type d’appareil, ne fait pas s’envoler la facture d’électricité.

Les manettes avec allumage intégré commandent les 4 foyers de la plaque de cuisson, soit 1 brûleur ultra-rapide de 3,5 Kw, 1 brûleur rapide de 2 Kw, 1 brûleur semi-rapide de 1,5 Kw, 1 brûleur éco de 0,850 Kw.

La gazinière est réglée en usine pour être raccordée au gaz de ville mais le constructeur a pensé à fournir des injecteurs pour le butane et le propane.

L’affichage digital sur le bandeau vous indique l’heure, la température, le minuteur et vous permet même de régler l’intensité lumineuse.

Son four d’une capacité de 53 L fonctionne grâce à une programmation et une régulation électronique. Son préchauffage rapide, ses 5 niveaux de cuisson, son nettoyage par pyrolyse, son éclairage intérieur et sa porte froide 4 vitres en font un appareil facile à utiliser au quotidien.

Intelligent et astucieux, son programme saveurs vous indique la bonne température et la position idéale pour une préparation réussie.

Mais les atouts de ce four ingénieux ne s’arrêtent pas là, grâce à ses 8 fonctions : chaleur tournante, cuisson traditionnelle, cuisson traditionnelle éco, gril moyen ventilé, sole ventilée, maintien au chaud, pyrolyse, pyrolyse éco pour maîtriser votre consommation d’énergie et finalement départ et arrêt différés.

Sous le four, vous disposez d’un compartiment de rangement pratique pour accueillir les ustensiles qui ne vont pas dans vos meubles et côté accessoires, la gazinière est livrée avec 2 grilles et une lèchefrite.

La garantie constructeur est de 1 an pièces, et la disponibilité des pièces de 10 ans.

Les plus : la facilité de programmation et le préchauffage rapide.

Le moins : le cordon de raccordement n’est pas fourni.

Produits connexes

Gazinières – Guide d’achat

Qu’est-ce qu’une gazinière ?

Une gazinière est un appareil électroménager destiné à la cuisson des aliments dont le nom est un néologisme formé à partir de gaz et de cuisinière.
Il existe trois catégories de gazinières : la gazinière raccordée au gaz de ville, la gazinière fonctionnant avec une bouteille de butane ou de propane et la gazinière mixte avec des feux gaz sur la plaque de cuisson et un four électrique.

Les modèles sont nombreux et variés, allant de la petite cuisinière basique pour ceux qui passent peu de temps en cuisine au piano professionnel comprenant de nombreuses fonctions. Adaptée à tous les styles de vie et à toutes les tailles de cuisines, la gazinière est l’appareil électroménager indispensable de la maison.

Á l’heure des cuisines ultra contemporaines dont on se demande parfois si on les utilise, elle apporte un supplément d’âme et s’intègre aussi bien dans un environnement moderne que classique ou vintage.

Atout pour les amateurs de bonne chère, elle représente le meilleur type de cuisson avec l’induction.

La gazinière possède de nombreux avantages :

– Moins onéreuse à l’achat que l’induction, elle est aussi plus avantageuse sur le long terme grâce au coût du gaz.
– Elle permet une cuisson précise et efficace et sa réactivité aux changements de température est supérieure à celle des plaques électriques ou vitrocéramiques. C’est la raison pour laquelle vous ne verrez jamais les grands chefs cuisiner autrement qu’au gaz.
– La cuisson dans un four à gaz est plus homogène que dans un four électrique et ne dessèche pas les aliments.
– Les constructeurs ont amélioré la sécurité de leurs appareils pour limiter les accidents domestiques (ex : coupure de l’arrivée de gaz lorsque la flamme s’éteint).
– Peu ou pas d’inertie thermique : la gazinière refroidit rapidement, un avantage indéniable lorsqu’il y a de jeunes enfants.

Comment choisir la meilleure gazinière ?

Pour faire le bon choix et ne pas regretter votre achat, plusieurs critères entrent en ligne de compte.

Le budget : il est lié à la taille de la gazinière et à ses différentes fonctions. Mais les modèles premiers prix vous permettront quand même de cuisiner de bons petits plats. Si vous êtes fan des émissions culinaires et décidez de vous lancer dans des recettes plus élaborées, il faudra revoir votre budget à la hausse.

La taille : elle dépend de la composition du foyer et de la place dont vous disposez. Les gazinières ont des dimensions de 50 ou 60 cm. Au-delà, on change catégorie et on entre dans celle des pianos de cuisson.

Le nombre de foyers : ils sont en général au nombre de quatre, un grand, deux moyens et un petit, de quoi adapter tous vos ustensiles à la taille des brûleurs.

Le type de gaz : si votre habitation est raccordée au réseau du gaz de ville, rien de plus simple, il suffit de brancher votre cuisinière.

Dans le cas contraire, vous devrez utiliser des bouteilles de gaz de butane ou de propane, tous deux des GPL (gaz de pétrole liquéfié). Le butane doit être stocké uniquement à l’intérieur de l’habitation car il revient à l’état gazeux en-dessous de 0°C, contrairement au propane qui supporte des températures jusqu’à -40°C et doit être entreposé à l’extérieur pour des raisons de sécurité.

Les bouteilles de gaz ont l’avantage de revenir moins cher à l’usage, elles ne nécessitent pas de raccordement au réseau, pas de frais d’ouverture de compteur et pas d’abonnement.

Les modes de cuisson : certains modèles proposent plusieurs modes de cuisson, de quoi s’adapter à vos envies et votre façon de cuisiner.

L’entretien : il peut être manuel, dans ce cas les parois intérieures du four sont émaillées, ou à pyrolyse ou à catalyse. La pyrolyse décompose les résidus après cuisson par une montée en température à 500°C alors que la catalyse détruit les graisses pendant la cuisson.

Porte froide ou tempérée : la température de la porte tempérée ne dépasse pas 60°C, un avantage en présence de jeunes enfants touche à tout.

Coffre ou tiroir de rangement : tous les fours disposent d’un endroit pour ranger les plaques, grilles, tôles à tartes, etc… Un tiroir présente l’avantage d’être plus ergonomique, on a sous les yeux ce qu’on cherche, plus besoin de tout sortir parce qu’on ne trouve pas LE moule dont on a besoin.

Avec ou sans programmateur : le programmateur vous facilite la vie en vous permettant de déterminer le temps de cuisson et la température pour un résultat optimal. Avec lui, vous ne risquez pas de faire brûler votre préparation.

Comment entretenir sa gazinière ?

Un entretien régulier est rapide, facile et permet d’avoir un appareil qui garde longtemps l’aspect du neuf.

Pour nettoyer la plaque de cuisson, utilisez une éponge douce à laquelle vous aurez ajouté de l’eau savonneuse (produit de vaisselle) ou imbibée de vinaigre d’alcool dilué. En cas de salissures rebelles et collantes, ajoutez du bicarbonate de soude, c’est un produit peu cher et écologique.

Laissez éventuellement agir la solution afin de ramollir les résidus pour les enlever plus facilement. Souvenez-vous qu’il est formellement déconseillé d’utiliser une éponge grattante ou tout autre produit abrasif.

Il en va de même pour les produits d’entretien qu’on trouve en nombre dans les grandes surfaces et qui vous promettent des résultats fabuleux sans effort. Á la longue, ils risquent de ternir l’émail de votre cuisinière.

Pour les parois émaillées de votre four, procédez de la même façon que pour la plaque de cuisson.

Si votre four dispose de la fonction pyrolyse, sachez qu’il s’agit d’un nettoyage très efficace qui demande du temps. Le programme est à enclencher après la cuisson des aliments, il dure de 1 à 2 heures et la montée en température à 500°C n’est pas vraiment économique. Certains modèles de cuisinières mixtes haut de gamme adaptent le temps de nettoyage aux salissures du four, ce qui réduit la consommation d’énergie.

Dans le cas du nettoyage par catalyse, la température ne dépasse pas les 220°C et il s’effectue en cours de cuisson. Ce système a l’avantage d’être plus économique mais possède tout de même un inconvénient : vous devrez changer les parois catalytiques de votre four tous les 5 ans pour qu’il conserve son efficacité.

De temps en temps, enlevez les manettes de commandes de votre gazinière et laissez-les tremper dans de l’eau savonneuse ou additionnée de vinaigre d’alcool afin de les dégraisser.

Un entretien régulier, c’est bien, mais il faut parfois aller plus en profondeur : faites tremper les brûleurs et les grilles en suivant le même processus que pour les manettes. Utilisez au besoin une brosse douce, type brosse à dents souple pour aller dans les recoins. Ensuite, il ne vous restera plus qu’à rincer et sécher les accessoires.

N’oubliez pas non plus, on y pense rarement, de dépoussiérer et de laver régulièrement le coffre ou le tiroir de rangement.

Le manuel d’utilisation du fabricant vous donnera également de précieux conseils, consultez-le avant la première utilisation de votre gazinière.